Découverte : Anne Marie Börlind

Découverte : Anne Marie Börlind

Hello les lapins,

Voila nous y sommes, c’est pour moi la rentrée du blog, avec son lot de bonheurs et d’inquiétudes, comme une rentrée scolaire en somme !
De petits changement sont à prévoir nottament l’heure de publication ( WordPress me dit que vous êtes plutôt lecture sur l’oreiller) mais je vous en reparle plus tard ce n’est pas le sujet et je vais encore m’étaler dix ans haha !
Tout ça pour dire que je suis contente de retrouver mon petit blog et mes petites habitudes avec vous, vous m’avez manqué même si j’ai eue un peu de mal à m’y remettre.

J’avais reçu avant de partir en vacances quelques nouveautés Anne Marie Börlind, dont leur nouvelle teinte Corail en blush et rouge à lèvres.
Comme c’était de la grande découverte pour moi et que la qualité est au rendez-vous j’ai eue envie de vous en faire un petit billet « Découverte » pour celle-eux comme moi qui ne connaissent pas mais que ça intrigue !

La marque 

AnneMarie Borlind c’est une marque intéressante pour moi pour son attachement au naturel et au respect de notre planète, ils utilisent un maximum de produits naturels et bio tout en controlant leur impact pour ne pas cueillir mal ni trop, seul les produits rare et menacés d’extinctions sont recrées en laboratoire.

C’est aussi une marque en grande partie Vegan et qui n’a JAMAIS testé sur les animaux, non pour respecter la législation mais par conviction et ça c’est bien plus beau ! Pour celles que cela interèsse je vous laisse le lien ici des produits listés vegan et de leur explication.

En bonus leur petit dicton que j’ai trouvé sur leur site et qui m’a fait sourire : « Ce que je ne peux pas manger, je ne le met pas non plus sur ma peau ».

Le maquillage

Au premier abord les produits sont très sobre et j’avais un peu peur d’après les photos qu’ils soient dans des packaging un peu « cheap ».
Encore une fois j’avais pensé trop vite et mal puisque malgré le boîtier anthracite matte un peu terne, la qualité est bien là, il ferme bien et il est plutôt lourd.
Mention spécial pour le rouge à lèvre avec un tube en métal, ce qui se fait de plus en plus rare j’ai l’impression.
En bref, ça commençait très bien et j’ai pu les emmener en vacances sans avoir peur de les casser.

La poudre bronzante en édition limitée est un petit bijou, je pense qu’elle convient pour le visage et le corps puisque le format est énorme !
Elle reproduit un hâle naturel et doucement irisé pour rester naturel et donner ce petit coté pétillant au teint.
La texture est plutôt fine et ne fait pas de « patch » sur votre peau.
Seul bémol, la houpette, je n’applique jamais mon bronzer avec une éponge parce que je suis bien trop blanche et le rendu serait… voyant 😉

wpid-2015-07-23-14-25-39_photo.jpg
wpid-2015-07-23-14-20-44_photo.jpg
wpid-2015-07-23-14-18-42_photo.jpg
wpid-2015-07-23-14-23-05_photo.jpg

Le rouge à lèvres était aussi très beau même si je suis moins fan du fini brillant et de la texture très hydratante, même si il reste très bien hein c’est plutôt une histoire de goûts personnels, j’ai toujours peur qu’il file et de ressembler à Ronald McDonalds…
La matière est modulable, à vous donc de choisir si vous voulez un voile de couleur ou plus.
Cela dit, si les marques pouvaient s’inspirer de la qualité du tube ici…

wpid-2015-07-23-14-11-39_photo.jpg

wpid-2015-07-23-14-10-27_photo.jpg

wpid-2015-07-23-14-12-22_photo.jpg
wpid-wp-1440193681444.jpeg
Dans la même lignée le crayon à lèvre est mon petit préféré puisqu’il à la même teinte mais en matte.
Excusez moi pour l’état désastreux de la mine mais mon taille crayon était apparemment déjà en vacances, lui.
( Et j’ai décapité la mine d’origine et l’ouvrant, évidemment.)
Il glisse bien et il est surtout pas mal pigmenté.

wpid-2015-07-23-14-06-29_photo.jpg
wpid-wp-1440193409586.jpeg
Quand au blush (toujours dans la teinte corail ) il m’a fait penser au Orgasm de Nars car je trouve là couleur universelle.
Je pense que le blush corail est un must have puisqu’il colle à toutes les carnations et les make-up, tout est question de dosage et de mélange ensuite.
Comme pour le bronzer, la texture est fine et se travaille comme dans un rève.
Le pinceau à l’intérieur est pas mal donc tout à fait utilisable « on the go ».

wpid-2015-07-23-14-13-29_photo.jpg
wpid-2015-07-23-14-25-26_photo.jpg
wpid-2015-07-23-14-17-33_photo.jpg
wpid-2015-07-23-14-14-54_photo.jpg
wpid-2015-07-23-14-16-23_photo.jpg
Last but not least, le crayon regard teinte « violet » qui a un peu revolutionner ma façon de faire un smoky rapide.
Avant je prennais de la poudre quoi qu’il arrive, je n’étais vraiment VRAIMENT pas douée avec un crayon à dégrader…
Et puis là quand j’ai voulu l’utiliser pour vous faire une petite photo portée, tout était tellement simple !
La mine est bien grasse mais en restant bien pigmentée, l’embout est bien pensé et doux.
Une histoire d’amour qui commence quoi !

wpid-2015-07-23-14-01-41_photo.jpg
wpid-wp-1440192990528.jpeg

Ou trouver la marque ?

En temps normal vous pouvez les shopper directement sur leur site ici mais comme il est en maintenance je les ai trouvés à des bons prix chez NaturalForme par .
Ceci dit avec la fonction « shopping » de Google vous pourrez trouver une multitude de shop et donc celui qui vous convient.

————

J’espère que ce billet découverte était sympa à lire autant que j’ai aimé vous l’écrire, je vous retrouve très vite pour parler maquillage mais pas que !

Transparent Cute animated GIF

Ps : que pensez-vous des publications le soir ?

Laura,

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réactions au sujet de « Découverte : Anne Marie Börlind »

  1. coucou ma belle super ce billet, je ne connais pas cette marque mais elle me plairait beaucoup !!! Très belle présentation tu m’as fait rêvée !!! Les publications du soir me plaisent bien aussi !! bises et bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *