[SOLDES] – Les swatchs de la Vice 4 d’Urban Decay

[SOLDES] – Les swatchs de la Vice 4 d’Urban Decay

 Hello Bunnies 

Hier comme je vous l’ai dis sur Facebook, j’ai été faire un peu de soldes, sans trop vouloir dépenser des millions (que je n’ai pas). Après des petits tours infructueux chez kiko et Nocibé j’ai été chez Sephora et là il y avait clairement de quoi craquer mille fois !
Je pense y retourner la semaine prochaine, avec un porte feuille mieux armé si possible, et voir si j’ai encore de la chance.

En plus d’un gloss Benefit et un rouge sans transfert Sephora j’ai trouvé un petit tas de palettes Vice Urban Decay qui n’attendaient que moi, posées sagement à côté du grand palais Too Faced, lui aussi en solde. J’ai donc eue cette beauté pour 37€ et des centimes, parfait !

Voici le lien direct  sur le site Sephora : ici. (nouvelle fenêtre)

IMG_20160110_122021

 Le packaging 

IMG_20160110_122113
IMG_20160110_122045
IMG_20160110_122155
IMG_20160110_122236

Comme toujours c’est du grand UD, des matériaux solides et bien choisis qui donnent vraiment l’impression d’avoir acheté un objet de qualité.
Le boitier se fermer avec des aimant forts, pas de risque qu’elle s’ouvre par surprise et redécore un de vos sacs.
Les noms des fards sont comme d’habitude indiqués même si je déplore le lettrage violet sur fond noir, pas facile à voir.

Il y avait une pochette (que j’ai complètement zappé de prendre en photo) qui elle aussi est d’une qualité ,ma foi correcte, pour un accessoire.
Pour finir le pinceau classique à double embout dont j’adore l’estompeur.
Quant au miroir il est bien grand et s’arrête pile dans le bon angle pour se voir, une fois la bête posée sur une table.

 Les fards 

IMG_20160110_122604
IMG_20160110_122500
IMG_20160110_122818
IMG_20160110_122838
En vous faisant des swatchs je me suis rendue compte que là encore il n’y aurait pas de déception !
Urban Decay sait définitivement me prendre par les sentiments avec ces fards à la limite de la texture crème qui se fondent comme un rêve sur les paupières.
Mise à part les teintes très pailletées comme « Low » et « Flame » qui sont un poil chunky car la texture est plus épaisse, rien de dramatique !
A titre de comparaison, les fards du grand palais sont bieeen plus poudreux en ce qui concerne les fards pailletés.

Comme les photos ont un rendu étrange avec le brillant de la palette, je vous ai fait tous les swatchs, sans base et à la lumière naturelle…

 Les Swatchs 

 

IMG_20160110_124124-1

1ére colonne :

BONES (irisé) : Un nude irisé parfait pour apporter de la lumière ou seul pour un maquillage rapide et « glowy »

FRAMED (matte) : Le nude pour la base ou l’highlight.

DISCREET (matte) : Un gris-taupe tout clair multi-usage presque crémeux.

BITTER (matte) : Un marron clair très orangé à la texture velouté et la pigmentation intense.

IMG_20160110_124008-1

2éme colonne :

GRIP ( Satin) : Une base grise très claire et matte mais pleine de micro paillettes qui rende le tout presque irisé, assez indescriptible et sublime !

FASTBALL ( metallic) : Oscillant entre le rose et l’orange, ce fard réveillera à coup sur votre regard !

GRASSHOPER ( metallic ) : Un vert intense qui accroche la lumière comme aucun autre.

FLAME ( metallic / duochrome ) : Mon coup de coeur de la palette, le nom parle de lui même.

— 

IMG_20160110_124257-1

3éme colonne :

DEADBEAT (satin) : un gris anthracite satiné qui m’a l’air prometteur en smoky.

1985 (satin / irisé) : pile entre le violet et le fuschia, une couleur audacieuse et intense.

C NOTE ( metallic ) : entre le vert sapin et le gris, je le trouve très intriguant !

– LOW ( pailleté ) : Il chute un peu mais tellement hypnotisant avec ces paillettes argentés sur fond de marron chaud.

 —

IMG_20160110_124512-1

4éme colonne :

BEATDOWN (irisé) : un violet irisé très intense

UNDERHAND ( metallic ) : C’est un autre big love de cette palette, perso c’est LE FARD bardeaux que je cherchait, il est ultra pigmenté c’est une merveille !

ARTIC (metallic / pailleté ) : Un fabuleux turquoise (ça ne se voit pas assez en photo) avec un soupçon de paillettes argentées

CROWBAR ( ?? ) : Assez indéfinissable en texture, c’est un fard semblable au underhand, définitivement plus proche du pigment pressé que du fard lambda. Très pigmenté et brillant.

 

IMG_20160110_124651-1

5éme colonne :

PANDEMONIUM ( irisé / metallic ) : Un superbe prune lumineux

HARLOT ( irisé) : Un lilas tout doux qui s’accordera parfaitement aux teintes prunes de la palettes

ROBBERY (mettalic ) : Un doré très froid et ultra lumineux.

DELETE (matte) : Un chocolat gourmand et très crémeux

Voila pour cette jolie palette dont je ne regrette absolument pas l’achat puisque la qualité est au rendez-vous et le packaging bien travaillé.
On se retrouve Mercredi pour un nouvel article !

En attendant n’hésitez pas à me dire sur quoi vous avez craqué sur les soldes et ce que vous pensez de cette palette !

PS : J’ai mis une heure à faire et re-faire la mise en page parce que wordpress ne voulait rien entendre, le vilain !

Merci

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *